samedi 10 décembre 2016

Des plantes n'ayant pas besoin de lumière ?

Comme dit dans l'article dédié, les plantes ont besoin de différents types de lumière (donc de plusieurs couleurs) pour se développer. Celles qui peuvent vivre sans lumière n'existent pas mais certaines espèces végétales n'ont pas besoin de beaucoup d'alimentation en couleur pour se développer. 

Le muguet par exemple est une plante qui n'a pas besoin de beaucoup de lumière pour se survivre. De plus, lorsque cette plante est placée dans un environnement ombragé ou semi-ombragé, notamment sous un arbre, il se développe plus rapidement.

 

 

On trouve souvent le muguet à l'ombre des arbres.

 

 Le lys de la paix peu s'adapter à différents environnements.

Il y a aussi des plantes qui apprécient d'être très exposées à la lumière mais qui peuvent s'adapter aux endroits où celle-ci est moins présente. Ces espèces sont la plupart du temps des plantes qui ont besoin d'une certaine quantité de lumière sans être exposées sans cesse au rayons du soleil. 

On peut citer par exemple le spathiphyllum ou aussi appelé lis de la paix. Cette plante s'adapte à presque n'importe quel niveau d'exposition aux différentes lumières : elles peuvent être fortes, modérées ou filtrées mais cette espèce végétale ne supporte pas d'y être exposée directement.

 

 Nous pouvons également parler de l'aspidistra. Elle aussi est une plante qui n'a pas besoin de beaucoup de soleil pour se développer et tout comme le spathiphyllum, elle ne doit pas être exposé directement à la lumière du soleil parce que ses feuilles risquent de brûler.

 

Source: Externe

 

 

Mais il existe aussi des plantes qui peuvent faire des réserves de lumière. Elles peuvent donc avoir un rythme de croissance adapté à la lumière qu'elles peuvent récolter un certain temps et puis l'utiliser petit à petit lorsqu'elles en ont besoin. Elles doivent néanmoins avoir des "recharges" de lumière et donc d'être exposée à celle ci pour pouvoir continuer à se développer.

Nous pouvons prendre l'exemple de la plante utilisée lors de notre expérience : la lentille d'eau. Cette petite plante a effectivement réussi à survivre et même à se développer dans un environnement mis dans le noir complet. Nous avons découvert que cette plante faisait des réserves de lumière. Ses réserves lui ont donc permis de survivre durant toute l'expérience, c'est-à-dire sept semaines.

 

 

Les lentilles d'eau font des "réserves" de lumière.

 En conclusion, même si elles ne peuvent pas vivre sans lumière, certaines plantes peuvent faire des réserves de celles-ci pour survivre quelques jours voir même quelques mois dans l'obscurité.

 

 

Sources : 

www.mss.qc.ca, www.jardinage.ooreka.fr, www.plandejardin-jardinbiologique.com, www.jardins-interieurs.com, www.jardiner-malin.fr, jardinage.lemonde.fr

Images :

pixabay.com

Posté par Guillorange à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 1 décembre 2016

Conclusion

Pour conclure, la couleur a plusieurs effets sur les êtres vivants.

Les plantes ont plus ou moins toutes besoin de chaque couleur (rouge, vert et bleu) pour survivre mais il y en a tout de même qui, en faisant des réserves, ont moins besoin de lumière que les autres, comme les lentilles d'eau  mais également des plantes qui ont une meilleure croissance lorsqu'elles sont moins exposées à la lumière, comme le muguet. 

Les animaux de manière générale qui voient la couleur utilisent la couleur pour se réguler car cette dernière a un effet sur leur horloge interne. Elle peut servir à communiquer au sein d'une espèce, comme dans le cas des caméléons ou de certains insectes qui utilisent la couleur pour attirer un partenaire et se reproduire. Contrairement à beaucoup d'idées reçue, le rouge n'influence pas le comportement des bovins.

Les Hommes en particulier, peuvent souffrir des effets de certaines longueurs d'ondes courtes lorsqu'ils y sont trop exposés. Dans le domaines des arts décoratifs notamment, on attribue à la coulur des vertus apaisantes ou au contraire excitantes. Mais nous n'avons pas trouvé de preuve scientifique qui puisse nous permettre de l'affirmer. L'idée que la couleur puisse avoir un effet sur la psychologie reste une hypothèse mais n'est pas prouvé. Enfin, les hommes utilisent la couleur pour se soigner mais il s'agit dans le cas de la chromothérapie et de la luminothérapie de médecine non conventionnelle.

Nos recherches ne nous ont pas permis de parler des effets de la couleur sur les champignons. Quant aux bactéries, nous avons seulement trouvé que les différentes colorations permettent de distinguer les bactéries entre elles.

Posté par Guillorange à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,