La chromothérapie

 La chromothérapie aussi appelée « cure des couleurs » est une médecine non conventionnelle (c'est à dire non prouvée) qui utilise les propriétés sédatives (calmantes) ou excitantes des ondes dans un but thérapeutique.

  Elle fonctionne de la manière suivante : on projete une source lumineuse colorée sur le corps humain voire dans toute une pièce sur un support .

Grâce à cette opération, on peut faire croire à l’organisme humain certaines choses en rapport avec le besoin du patient. Par exemple, si une personne souffre de problèmes liés à un manque de soleil, on peut projeter une couleur plutôt orange ce qui va activer la glande pinéale, également appelée épiphyse, qui contrôle les cycles veille/sommeil du corps. La longueur d’onde pénètre par la sphère visuelle pour faire vibrer les bâtonnets (des cellules sensibles à la lumière que l'on trouve dans les yeux des hommes notamment). L'onde vibratoire colorée est alors transmise au cerveau sous la forme d'impulsion neuronale. En conséquence, le cerveau donne au corps l'ordre de produire de la mélatonine (hormone du sommeil).

 

La photothérapie

 La photothérapie est, en médecine , un moyen de traitement à l’aide de la lumière. C'est la photothérapie simple qui est utilisée en ophtalmologie ou en pédiatrie .

A l’origine , la photothérapie se base sur les observations de l’infirmière Jane Ward. Alors qu’elle travaillait à l’hôpital de Rochford en Angleterre en 1956, elle remarqua que les nouveau-nés atteints d’ictère (maladie rendant la peau jaune) qui étaient exposés à la lumière du soleil retrouvaient une couleur de peau normale. Cela fut prouvé par les travaux du Dr Cremer qui travaillait dans le même hôpital et qui publia un article prouvant l’efficacité de la lumière pour détruire la bilirubine (un pigment jaune créé par une dégradation de l'hémoglobine) justement à l’origine de l’ictère .

Actuellement, on utilise des lampes qui projettent de la lumière dans le registre du bleu qui ont dans l'idéale une  longueur d’onde de 460nm .

Le traitement peut être administré de deux manières différentes :

-soit sur le corps entier

-soit sur une grande partie du corps

 

La luminothérapie

La luminothérapie est un traitement psychiatrique surtout proposé pour les personnes souffrant d’insomnies ou de dépression.

Elle a été trouvée par le médecin danois Niels Ryberg Finsen qui reçu en 1903 le prix Nobel de médecine. Elle a été popularisée en France dans les années 1920 , mais à cause de la découverte de la pénicilline elle finit presque par tomber dans l’oubli. Mais en 1984, la luminothérapie a fait sa première apparition véritable pour soigner la dépression saisonnière, bien qu’elle n'ait pas été reconnue sur le moment comme un traitement efficace contre cette maladie .

 Aujourd’hui elle est toujours utilisée pour soigner la dépression saisonnière qui dérègle la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil ) : les chercheurs ont remarqué un taux de mélatonine très élevée chez les personnes souffrant de cette maladie, ce qui explique la fatigue ressentie par les malades durant la journée.

La luminothérapie permet de réguler l'horloge biologique , ou horolge interne et améliore la synchronisation des rythmes biologiques en exposant le patient au spectre lumineux solaire mais sans subir les problèmes causés par les UV.Les spécialistes recommandent de rester exposés durant 20 à 30 minutes a une dose de 10000 lux (unité de mesure de l’éclairement solaire).

 

 

Sources:

www.colorinside.fr, fr.wikipedia.org,  www.syndicatdermatos.org, www.creapharma.ch, cancer.be