Certains insectes sont attirés par le jaune, d'autres par le rouge,... Dans ce cas, la couleur aurait une influence dans deux domaines : la reproduction mais aussi la prédation, chez les papillons par exemple. Les caméléons utilisent aussi la couleur pour communiquer (voir l'article dédié aux caméléons). Nous avons parlé de plusieurs thérapies qui se servent de la couleur pour soigner différents patients. La chromothérapie par exemple, utiliserait la couleur pour modifier le comportement des animaux. (voir l'article dédié aux thérapies grâce à la couleur).

La psychologie des couleurs est l'étude de la manière dont les Hommes perçoivent la couleur et de l'influence de cette dernière sur l'activité humaine. Chaque culture interprète la couleur de manière différente : par exemple en occident, les vêtements noirs symbolisent le deuil, alors qu'ailleurs dans le monde, comme en Afrique ou en orient, c'est le blanc, le violet ou le marron qui symbolisent la mort (le noir est considéré comme l'absence de longueurs d'ondes colorées et n'est donc pas vraiment une couleur dans le domaine scientifique) .

Dans des disciplines comme la littérature ou bien les arts, la couleur n'aurait pas uniquement une symbolique culturelle, elle aurait des effets sur le comportement des êtres humains. Johann Wolfgang Goethe, un écrivain, et poète allemand du XIXème siècle a écrit un Traité des couleurs. Il y présente certaines couleurs comme étant positives et d'autres, au contraire, négatives. Pour lui, le jaune, serait symbole d'abord de chaleur mais aussi de force et de savoir, en raison de sa clarté. Le bleu, au contraire, serait une couleur froide, qui inspire la faiblesse, le dépouillement et l'obscurité.

Le cercle chromatique de Goethe, avec les bonnes couleurs ("Schön") et les mauvaises ("Gemein")

 

De la même façon, dans l'univers des arts et de la décoration , le choix de la couleur n'est pas anodin : certaines couleurs murales seraient propices à la relaxation, notamment les teintes très claires. La couleur influencerait ainsi l'humeur et donc le bien être des habitants. Il pourrait également exister un lien entre dépression saisonnière (l'idée que la dépression s'aggrave en hiver) et couleur. Mais nous n'avons trouvé aucune expérience scientifique fiable qui permettrait de conclure que la couleur a, ou n'a pas d'effet sur la psychologie et le comportement des êtres humains voire même de certains autres animaux. Néanmoins, le Dictionnaire de la physique écrit par Elie Levy parle d'influence de la couleur sur la psychophysiologie, sans en dire plus.

 

Sources :

fr.wikipedia.org, editions-triades.com, profil-couleur.com, zolplan-intensement-couleur.fr, Dictionnaire de la physique écrit par Elie Levy,  cerveauetpsycho.com, cours d'arts appliqués de Seconde